Orctan : le masturbateur idéal pour débuter le edging

PAR JULIEN LABORDE

Après avoir révolutionné le monde des sextoys féminins avec Womanizer, Michael Lenke revient cette année avec Orctan, un imposant masturbateur pour pénis, parfait pour faire durer le plaisir pendant une séance de masturbation. 

J’ai beau être un homme, je sais que la marque Womanizer est une véritable référence du genre sur le marché des sextoys. La technologie Pleasure Air a fait ses preuves avec plusieurs millions de stimulateurs sans-contact vendus à travers le monde. En 2022, les pénis attendent toujours leur petite révolution, et même si le Arcwave Voy m’avait beaucoup plu, j’espère encore dénicher le sextoy pour homme à moteur qui me fasse décoller. La réponse à mes fantasmes vient peut-être du Orctan, commercialisé depuis tout juste quelques mois, et encore relativement méconnu du grand public. 

Derrière son gros gabarit et ses courbes intrigantes, se cache en fait Michael Lenke, l’illustre inventeur de Womanizer. Après avoir révolutionné l’orgasme féminin, le chercheur allemand promet cette fois de faire vibrer mon pénis. Ça tombe bien, je n’attends que ça.

Qu’est-ce que le Orctan ?

Avec son format imposant et son bon kilo à la pesée, le Orctan impressionne autant qu’il perturbe. Ses finitions en plastique ABS sont tout simplement parfaites, et il faut bien l’avouer, je n’ai jamais vu un masturbateur pareil. Entre le rouleau compresseur et la manette de jeu, le sextoy se divise en deux parties rigides, reliées par des charnières. Au centre, deux rouleaux en silicone – dont un texturé – peuvent être activés via les quatre boutons situés sur le devant. Il est aussi possible d’ajuster l’espace entre ces derniers, afin de s’adapter à toutes les morphologies.

Masturbateur Orctan

Je dois bien l’admettre : en découvrant le Orctan pour la première fois, je n’ai pas été très emballé par son design massif, presque effrayant. Pourtant, il faut bien concéder une chose au sextoy : depuis son élégante boîte rigide jusqu’à son câble de chargement USB-C et ses mécanismes rotatifs, le nouveau masturbateur de Michael Lenke est très haut de gamme, et ça se voit. Rien n’est laissé au hasard. Son silicone ne colle pas, et même sa pochette de rangement me fait de l’effet. À condition de passer outre mes quelques appréhensions, le Orctan me promet déjà des orgasmes sur-mesure. 

Mode d’emploi : un jeu d’enfant 

C’est après quelques jours d’hésitation que j’ai finalement osé m’aventurer sur le chemin de l’orgasme made in Orctan, et force est d’admettre que je n’ai pas été déçu. L’expérience n’est peut-être pas la plus intense que j’ai pu expérimenter avec un sextoy, mais elle est totalement inédite par rapport aux autres masturbateurs disponibles sur le marché. 

Une fois en érection, il m’a suffi de glisser mon pénis entre les deux rouleaux rotatifs de l’appareil. Comme pour n’importe quel sextoy, une bonne dose de lubrifiant à base d’eau permet de limiter les frottements, et de décupler mon plaisir. Un appui long sur le bouton de démarrage, et la machine démarre au quart de tour. 

À titre personnel, et même si je n’ai pas un pénis particulièrement imposant, j’ai trouvé l’espace entre les rouleaux de stimulation un peu étroits. Même s’il est possible d’ajuster un peu la largeur en actionnant ses charnières, le Orctan ne conviendra sans doute pas à toutes les morphologies. Aucun risque de blessure, je vous rassure : le sextoy possède une fonction d’auto blocage ultra réactive, qui stoppe les moteurs à la moindre résistance. À l’utilisation, cette dernière a été tellement efficace que je me suis plusieurs fois retrouvé coupé dans mon élan, et obligé de repositionner le masturbateur sur mon pénis pour qu’il puisse redémarrer. 

Masturbateur Orctan

Il m’aura fallu quelques essais avant de réellement m’habituer aux mouvements du Orctan. Ce n’est qu’une fois cette première phase d’adaptation que les choses sérieuses ont commencé. Avec quatre boutons positionnés sous les doigts, j’ai presque eu l’impression de tester une nouvelle manette de jeu : grâce à ses LED, le sextoy permet de passer rapidement d’une intensité à une autre. 

Au total, il est possible d’alterner entre 9 modes classiques, et 3 modes aléatoires, que j’ai trouvé particulièrement efficaces. Un appui simultané sur les deux boutons du bas permet de stopper net l’appareil, tandis qu’un appui simultané sur ceux du haut va au contraire, pousser la stimulation à son maximum. 

Attention, il vous faudra sans doute un peu de temps avant de réussir à exploiter tout le potentiel du Orctan. La marque a pensé à tout, sauf peut-être au fait que lorsque je me masturbe, j’ai du mal à rester concentrer sur plus d’un bouton à la fois.

Contrairement à un masturbateur classique, le design ouvert du Orctan est un véritable avantage pour son entretien. Moi qui déteste passer du temps à nettoyer mes jouets, ici c’est un jeu d’enfant. L’appareil est certifié splashproof IPX4, il peut donc être passé sous l’eau après utilisation. Les rouleaux en silicone quant à eux, sont amovibles, il est donc très facile de les laver séparément avec un nettoyant pour sextoy, ou simplement de l’eau et du savon. 

Autre avantage de taille : contrairement à la plupart des masturbateurs motorisés qui ont tendance à réveiller mes voisins, le Orctan reste particulièrement silencieux, même lorsqu’il est à fond. 

Masturbateur Orctan

Le sextoy parfait pour le edging 

Sous ses airs de rouleau compresseur, le Orctan est en fait un adepte du slow-sex. Contrairement à un masturbateur classique qui va effectuer des vas-et-viens sur la verge, le sextoy de Michael Lenke va plutôt “masser” mon pénis, pour une sensation unique, très loin de ce que j’ai connu jusqu’à présent. Si comme moi vous avez le gland sensible, ou encore que vous êtes circoncis, le sextoy peut vite devenir votre meilleur compagnon de jeu, puisqu’il va plutôt se concentrer sur la verge et le frein. 

Couplé à un stimulateur prostatique, Orctan offre des résultats électriques. Plus qu’une masturbation, j’ai eu l’impression de redécouvrir mon plaisir le temps d’une séance de tantrisme. Tout est pensé pour retarder l’éjaculation, à commencer par la possibilité de mettre en pause le sextoy pour faire redescendre la pression… avant de repartir de plus belle. Mes orgasmes ont mis plus de temps à arriver, mais j’ai aussi eu la sensation qu’ils étaient plus intenses. 

En résumé : un sextoy à part

À condition de prendre le temps de l’apprivoiser, le Orctan est un sextoy unique en son genre. Si vous aimez le edging, les massages et le slow-sex, je vous le conseille. Pour ceux qui recherchent un appareil ultra-efficace capable d’offrir des orgasmes rapides et puissants en revanche, il faudra sans doute miser sur un masturbateur plus classique. Seul défaut notable : à près de 250€, le premier-né de la marque reste très cher. Reste à voir comment il évoluera. 

Il suffirait de baisser son prix de quelques dizaines d’euros et de proposer des rouleaux amovibles supplémentaires – adaptés aux plus gros calibres, ou dotés de textures différentes – pour le rendre réellement attractif.

Avantages

  • Très silencieux
  • Une masturbation unique
  • Très belles finitions

Inconvénients 

  • Très lourd
  • Très cher
  • Petit espace entre les rouleaux

Note finale : 7/10

AUTRES ARTICLES...